Maroc compta

Rejoignez nous sur la plateforme des comptables au maroc-compta.com : Echange d’expériences, Partage d’information

et Mettez à jour vos connaissances.

C'est Très Rapide et facile

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Maroc compta

Rejoignez nous sur la plateforme des comptables au maroc-compta.com : Echange d’expériences, Partage d’information

et Mettez à jour vos connaissances.

C'est Très Rapide et facile

Maroc compta

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
2 participants

    tva /profession libéral

    JAMILA 250
    JAMILA 250


    Messages : 16
    Points : 34
    Date d'inscription : 27/12/2022

    tva /profession libéral  Empty tva /profession libéral

    Message par JAMILA 250 Jeu 6 Avr - 9:38

    Bonjour svp d après la loi de finance 2023 et note circulaire 733 les profession libéral réalisent chiffre affaire inferieur a 500 000.00 sont exonérée de la tva sans droit a déduction est ce que c est obliger de déclare chaque trimestre ou bien chaque mois chiffre affaire sans droit a déduction .?
    MARDI ALLAH
    MARDI ALLAH


    Messages : 73
    Points : 94
    Date d'inscription : 12/11/2022

    tva /profession libéral  Empty Re: tva /profession libéral

    Message par MARDI ALLAH Jeu 6 Avr - 22:25

    Bonsoir,

    Svp, la réponse à votre question est stipulée expressément dans la note circulaire 733.

    Les redevables effectuant des opérations exonérées de la TVA sans droit à déduction sont dispensés du dépôt de la déclaration de TVA.

    "Toutefois, les personnes physiques exerçant les professions réglementées
    nouvellement exonérées, pour lesquelles le fait générateur est constitué par
    l’encaissement, disposant d’une liste de clients débiteurs, doivent continuer à déposer
    leurs déclarations de TVA, tel que précisé au paragraphe E ci-dessous, jusqu’à
    acquittement des sommes dues au titre de leurs clients débiteurs".

    Extrait de la note circulaire 733

    "B- Mesure introduite par la LF pour l’année 2023

    Dans le cadre de la consécration de l’équité fiscale, la LF 2023 a modifié les dispositions
    des articles 89-I-12° et 91-II-3° du CGI afin de permettre aux personnes physiques
    exerçant des professions réglementées de bénéficier du seuil d’exonération de la TVA
    fixé à 500 000 dirhams, à l’instar de tous les autres prestataires de services personnes
    physiques.
    Cette exonération s’applique, à compter du 1er janvier 2023, aux personnes physiques
    exerçant les professions réglementées visées à l’article 89-I-12° précité, dont le chiffre
    d’affaires annuel, au titre de l’année 2022, est inférieur ou égal à 500 000 dirhams.
    Le chiffre d’affaires annuel s’entend du chiffre d’affaires figurant au compte de produits
    et charges (CPC) pour les personnes tenant une comptabilité ou du chiffre d’affaires
    global réalisé pour les autres personnes.

    Par ailleurs, il y a lieu de souligner que de manière générale, les personnes effectuant
    uniquement des opérations situées en dehors du champ d’application de la TVA ou
    exonérées de la TVA sans droit à déduction ne sont pas tenues de procéder aux dépôts
    périodiques des déclarations de TVA.

    Toutefois, les personnes physiques exerçant les professions réglementées
    nouvellement exonérées, pour lesquelles le fait générateur est constitué par
    l’encaissement, disposant d’une liste de clients débiteurs, doivent continuer à déposer
    leurs déclarations de TVA, tel que précisé au paragraphe E ci-dessous, jusqu’à
    acquittement des sommes dues au titre de leurs clients débiteurs.
    Il convient de rappeler, à ce titre, que la dispense de l’obligation du dépôt périodique
    des déclarations de TVA n’exempte pas les personnes concernées des autres
    obligations fiscales, notamment la déclaration d’existence prévue aux articles 109 et
    148 du CGI".

    adnan2012, Auditrice, احمد العربي, Hateem et cofisc aiment ce message

    JAMILA 250
    JAMILA 250


    Messages : 16
    Points : 34
    Date d'inscription : 27/12/2022

    tva /profession libéral  Empty tva /profession libéral

    Message par JAMILA 250 Sam 15 Avr - 10:15

    BONJOUR A TOUS SVP POUR LES PERSONEE PHYQSIQUE EXONOREE DE L TVA QUI ONT DEJA UN ROUGE DE LA TVA AU 31/12/2022 EST CE QUE J AI LE DROIT DE LE RECUPERE ON 1 ERE TRIMISTRE 2023 OU NON SACHANT QUE ON 2023 IL AURA 2 CHIFFRE AFFAIRE L UN EXONOIREE SANS DROIT A DEDUCTION ET L AUTRE CONCERNE 2022 IMPOSABALE DE LA TVA
    MARDI ALLAH
    MARDI ALLAH


    Messages : 73
    Points : 94
    Date d'inscription : 12/11/2022

    tva /profession libéral  Empty Re: tva /profession libéral

    Message par MARDI ALLAH Mar 18 Avr - 22:27

    Bonsoir,
    Svp, pour pouvoir donner une suite à votre question prière de préciser :

    1/ La nature de l’activité  exercée ,exonérée de la TVA  à compter de 2023  et des autres opérations toujours  imposables à la TVA ;
    2/  La nature des biens ou des services acquis objet de la TVA restant à déduire  ou figurant au crédit ( biens  immobilisés, achats de services , divers BIENS  à préciser…),   ainsi que  leurs usages  ( usage mixte ou spécifique à l’activité exonérée ) ;
    3/ L’existence ou non, au 31/12/2022 ,  d’un compte client débiteur lié à l’activité qui est exonérée à compter de 2023.
    4/ Préciser si votre entreprise a bénéficié ou non de la déduction ou de l’achat en exonération de la TVA afférente à  l’acquisition des  biens meubles  ou immeubles affectés toujours à usage professionnel ( biens acquis à compte de 2013).
    JAMILA 250
    JAMILA 250


    Messages : 16
    Points : 34
    Date d'inscription : 27/12/2022

    tva /profession libéral  Empty Re: tva /profession libéral

    Message par JAMILA 250 Jeu 20 Avr - 10:39

    activité bureau étude notaire et le rouge de la TVA VIEN DES FACTURES DE AMENAGEMENT BUREAU
    MARDI ALLAH
    MARDI ALLAH


    Messages : 73
    Points : 94
    Date d'inscription : 12/11/2022

    tva /profession libéral  Empty Re: tva /profession libéral

    Message par MARDI ALLAH Lun 1 Mai - 12:49

    Bonjour,
    Désolé pour ce retard, j’étais en congé.
    Vous avez précisé que votre client exerce la profession de notaire et que  le crédit de TVA au 31 décembre 2022 se rapporte aux travaux d’aménagement du bureau .
    Comme vous savez, à compter de 2023 les professions libérales dont le CA réalisé en 2022 est inférieur à 500 000 dhs sont exonérées de la TVA sans droit à déduction en vertu de l’article 91 du CGI.

    Pour votre cas,  le crédit de TVA au 13 décembre 2022 est imputable sur la TVA exigible liée à l’encaissement en 2023  des créances/clients débiteurs.
    Toutefois,  s’agissant d’une profession qui est exonérée de la TVA sans droit à déduction à compter de 2023 et donc le prorata de déduction est égal à zéro , les immobilisations ayant été acquises, il y a moins de cinq années,  en exonération de la TVA ou ayant fait l’objet de déduction ( ou encours de déduction) doivent faire l’objet de régularisation conformément aux dispositions de l’article 104-II-1° du CGI ( reversement éventuel de la TVA sur biens immobilisés pour changement du prorata de déduction ).
    Je vous rappelle que le dernier délai pour le dépôt de la  déclaration de TVA au titre du 1er trimestre 2023 est le 2 mai 2023.


    Extrait du CGI
    Article 104.- Montant de la taxe déductible ou remboursable
    II.- Régularisation de la déduction portant sur les biens immobilisés
    1°-Régularisation suite à variation du prorata
    En ce qui concerne les biens inscrits dans un compte d'immobilisation visés à l'article 102 ci-dessus, lorsque au cours de la période de cinq années suivant la date d'acquisition desdits biens, le prorata de déduction calculée dans les conditions prévues au I ci-dessus, pour l'une de ces cinq années, se révèle supérieur de plus de cinq centièmes au prorata initial, les entreprises peuvent opérer une déduction complémentaire. Celle-ci est égale au cinquième de la différence entre la déduction calculée sur la base du prorata dégagé à la fin de l'année considérée et le montant de la déduction opérée dans les conditions prévues au paragraphe I du présent article.
    En ce qui concerne les mêmes biens, si au cours de la même période, le prorata dégagé à la fin d'une année se révèle, inférieur de plus de cinq centièmes au prorata initial, les entreprises doivent opérer un reversement de la taxe égal au cinquième de la différence entre la déduction opérée dans les conditions prévues au paragraphe I ci-dessus et la déduction calculée sur la base du prorata dégagé à la fin de l'année considérée.
    Cette régularisation doit être effectuée sur la déclaration du chiffre d’affaires du mois de mars pour les contribuables soumis à la déclaration mensuelle ou sur celle du premier trimestre de chaque année pour les contribuables soumis à la déclaration trimestrielle.

    Auditrice, احمد العربي, futurec et LMAGANA aiment ce message

      Sujets similaires

      -

      La date/heure actuelle est Mer 24 Avr - 23:58